Déjà plus de 15837 joueurs xbox nous ont déjà rejoint !
S'inscrire | Se Connecter
Arrêtez de vous tourner les pouces !!
Réaliser votre inscription, c'est gratuit ... (pour le moment)

Test Crackdown 2

Le 11/09/2010 à 19:09, article écrit par Gears Of Man (XboxPassion).

Sens-tu cette pression, ce choc lorsque tu déferle sur le bitume de Pacific City depuis les hauteurs. Ressens-tu les balles s’écraser sur ta combinaison satinée lorsque des dizaines d’assaillants tente de te mettre à terre. Lorsque ces Freaks dénués d’intelligences s’agrippent par centaines tentant en vain de te déchiqueter… Non, tu ne sens pas la douleur agent, ni la pitié, la tendresse ou l’amitié… simplement la colère et l’agressivité. Si tu es ici c’est pour libérer la ville de tous ce chaos… alors au boulot!

Crackdown 2
Véritable défouloir sans prétention, le premier Crackdown avait su trouver son public et être apprécié à sa juste valeur. Voila donc son grand frère qui débarque sur nos belles consoles HD, avec pour seul volonté reprendre ce que Crackdown avait réussi à instaurer, à savoir un gameplay jouissif et de l’action en pagaille.


Une agence tout risque...



L’histoire de Crackdown 2 ne voit pas très loin, pour ainsi dire encore moins que le premier opus. Vous êtes donc un agent devant venir en aide aux pacificateurs débordés. Votre mission consistera donc tout le long du jeu à réduire la criminalité dans la ville, mais aussi d’empêcher les Freaks, créatures inédite ressemblant à des mutants sans cervelles, de pénétrer dans les zones sécurisés de la ville pour tuer ses habitants. Vous voila donc après un petit entrainement dans la base des pacificateurs, parachuté dans la ville et jonglant à votre grès entre reprendre les camps contrôlé par les gang, réparer les brèches afin d’empêcher les Freaks de pénétrer dans la ville ou encore activer des relais pour réduire l’invasion de Freaks. Autan le dire tout de suite, les missions proposés s’avère assez vite redondantes, et la force du jeu ne sera pas dans l’accomplissement de ses missions, mais bien dans la faculté de faire évoluer son personnage.
Crackdown 2
Comme dans le premier opus, votre personnage pourra évoluer dans plusieurs discipline, l’agilité, la force, la conduite, les explosions et enfin la maitrise des armes à feu. Chacune de ses capacité pourra évoluer sous 6 niveau différent et le but sera donc de gérer sa manière de jouer afin de faire progresser chacune de ses capacités. Pour conduire avec plus de dextérité, il vous faudra donc prend souvent le volant, pour maitrisé les armes à feu vous devrez vous appliquer à tirer souvent en touchant votre cible. Mais d’autre façon de collecter de l’expérience sont présente, notamment pour l’agilité, ou vous serez chargé de collecter des orbes dissipés aux quatre coins de la ville (500 en tout) autant vous dire que toute les attraper ne sera pas vite accompli. Certaines orbes, pour la conduite ou encore une fois l’agilité, seront des orbes se déplaçant, vous fuyant lorsque vous vous en approchez et les attraper relève alors du véritable défi, mais vous récompense une fois attrapé.
Le jeu possède un atout ayant fait la force de son grand frère, à savoir un gameplay minutieusement calculé pour procurer un plaisir intense. Bien que la conduite de certain véhicule soit assez récurrente, de même pour le lock des ennemis qui cible sans arrêt la mauvaise cible, les déplacements et autre sauts restent un véritable régale. Dès le noble et tant attendu moment où votre personnage commencera à évoluer en agilité, les possibilités du jeu décuplerons. Finit les prisent d’assauts en fonçant sur vos ennemis, vous pourrez désormais bondir de l’un des plus hauts building pour les surprendre tel un super héro défendant la ville, ou du moins un super agent, hi hi…ok je sort… Encore une fois, l’importance de faire évoluer ces aptitudes prennent toute leur importance. Décuplez votre agilité et votre force, monter sur un building et déferlez enfin sur votre ennemis à grand coup de pied là ou ça fait mal. Faite juste attention à ne pas prendre trop de dégât sous pêne de faire de votre super agent, un super perdant…faut que je sorte encore ?


Une constante endurance...



Crackdown 2
L’une des qualités du jeu, reste sa durée de vie, à condition de supporter la linéarité. Comptez donc 10 à 12 heures pour achever l’aventure solo, bien plus si vous décidez de récupérer toutes les orbes et de finir toutes les courses du jeu. Certain nostalgiques seront heureux de retrouver leur marque dans la ville de Pacific City et s’amuseront à si promener sans raison apparente, mais les autres pourront ensuite se lancer dans l’aventure multijoueur du jeu.
Proposant trois modes de jeu pouvant accueillir jusqu’à 16 joueurs, l’aventure multijoueur a au moins le mérite d’exister et de s’avérer assez fun dans son ensemble., mais n’occupera pas les nuits des joueurs pendant bien longtemps.

Concernant l’aspect graphique, le jeu ne peux pas réellement se vanter d’être révolutionnaire. Les textures sont assez bâclés et la finesse n’est pas au rendez-vous. Malgré tout, la fluidité est plutôt satisfaisante, bien qu’en dessous de son grand frère, et permet d’afficher un max d’explosions en même temps. Sans parler des rue infestées de centaines de Freak que vous pourrez nettoyer avec votre véhicule, les créatures se déchireront alors dans un élan d’éclaboussures verdâtre très sympathique, rattrapant une réalisation bancale.


Crackdown 2
14/20

Crackdown 2 se révèle être au finale un bon jeu, ni plus ni moins. Mais possède aussi pas mal de défaut le plaçant légèrement en dessous de son grand frère, on pensera notamment à la redondance des missions ou encore à son aspect graphique assez limité. Mais la force du jeu réside néanmoins dans son gameplay et dans la possibilité de faire évoluer son personnage en véritable machine de guerre. Fun, jouissif, divertissant, un bon jeu d’après taf, comme dirait certain.
Jaquette du jeu Crackdown 2

Poster votre commentaire :

Envoyer

Finalisez votre inscription en 2 clics pour poster votre commentaire :

Envoyer