Déjà plus de 15820 joueurs xbox nous ont déjà rejoint !
S'inscrire | Se Connecter
Arrêtez de vous tourner les pouces !!
Réaliser votre inscription, c'est gratuit ... (pour le moment)

[Dossier]- Découverte du centre de controle du Xbox Live. !

Le 25/03/2018 à 06:53, article écrit par Apophistm.

C'est assez rare pour le souligner et en faire un dossier:des journalistes du Point ont eu accès à un des endroits les plus protégé chez Microsoft : le centre de contrôle du Xbox Live !

A cœur du réseau !

Situé dans un bâtiment ultra sécurisé baptisé « le bunker » par les ingénieurs , le centre de contrôle du XBL se situe au sein du campus de Redmond, les journalistes sont tout d'abord priés de laisser appareils photos, portables et caméras au poste de sécurité, Ici les consignes sont strictes « Interdiction de filmer ou de photographier », Pour illustrer le dossier vous n'aurez donc droit qu'a une photo officielle remis par Microsoft où aucune données sécrètes ou sensibles n’est visibles:



Il faut dire que la sécurité du XBL est cruciale. Non seulement il permet aux 59 millions d'utilisateurs mensuels de télécharger et de jouer à leurs jeux, mais il héberge aussi leurs données personnelles, y compris les coordonnées bancaires !

Après s’être plié aux protocoles de sécurité, on arrive donc dans une salle de contrôle immense ressemblant à s'y méprendre au centre de contrôle des missions spatiales de Cap Canaveral : des rangées de bureaux sont tournées vers un mur d'écrans, sur lesquels on distingue des courbes et des chiffres mis à jour en temps réel. Des horloges au mur affichent l'heure de Seattle, de New York, de Pékin et de Paris, Les seuls détails qui changent par rapport aux centre de vol de la Nasa sont les figurines du SDA sur les bureaux et les ingénieurs (ici tous des hommes bizarrement) qui ici ne sont pas en costume cravate mais affichent plutôt des T shirt Games Of Thrones ou de super héros...Bref Ambiance Nerd.

Dans la salle tous les modèles de Xbox sont présent et toutes sont connectées au XBL, pas dans le but de jouer en réseau mais plutôt pour vérifier la qualité de service pour tous les utilisateurs ! Et ho surprise, à coté de toutes les machines de Microsoft ...Une PS4 ! Hérésie ? Non, si la machine est présente dans le centre de contrôle c'est tout simplement que celle ci est connectée au PSN et permet de voir , en cas de crash du XBL, si ce même crash attend aussi le réseau de Sony (ndlr comme ce fut le cas en 2014 mais nous allons y revenir).

Ici tout est fait pour éviter ce que tout le monde craint dans cette salle : une cyber attaque d'envergure comme à subit Sony en 2011 (ndlr des pirates avaient réussi à s'emparer des données de 77 millions de joueurs et avaient mis hors ligne des pans entiers du réseau PlayStation dans le monde entier pendant plusieurs jours. Cette panne avait valut la démission du responsable sécurité des opérations du PSN et de plusieurs ingénieurs réseau).


Objectif 99,9 %

Au delà de la sécurité du réseau, les ingénieurs réseaux ont plusieurs objectifs dont le plus important baptisé « Three Nine » (trois 9). Microsoft c'est en effet fixé pour but que le XBL fonctionne parfaitement 99,9 % du temps, un objectif atteint pour la première fois en Janvier 2018 , et aujourd'hui le XBL atteint en moyenne un fonctionnement proche des 99,925 % ! Un chiffre qui en fait le réseau de divertissement le plus stable du monde. « Croyez-moi, pour avoir ce chiffre, il faut être en forme et ne pas avoir un mauvais Karma » plaisante un des ingénieurs.

La guerre du « Ping »

Mais une stabilité du réseau ne fait pas tout si la connexion à celui ci est naze, Et c'est là qu'arrive le 2éme objectif des ingénieurs : faire en sorte d'avoir un temps de latence (ou Ping) acceptable.

Pour rappel le Ping est le temps que mets l'information à transiter dans le réseau, plus celui ci est élevé , plus il désavantage un joueur contre ses adversaires en ligne, car, même s'il a de très bons réflexes, ses actions seront prises en compte plus tard que celles des autres. « Le temps de latence est crucial pour avoir des parties équilibrées », explique Casey Jacobs responsable du centre . Le Hic c'est que le « Ping » dépend beaucoup de votre connexion et non de celle des serveurs de Microsoft. Par exemple une connexion satellite prends  800 millisecondes, alors qu'une liaison fibre optique terrestre prendra quelques millisecondes, Pour pallier à ce problème Microsoft a donc développer un algorithme qui réunit dans les mêmes parties les joueurs qui ont un temps de latence comparable.

Un partenariat avec les opérateurs !

Pour finir, Microsoft s'engage à améliorer sans cesse son réseau, pour cela le constructeur investit avec les opérateurs dominants de chaque région, pour s'assurer que ses contenus puissent être délivrés dans les meilleures conditions à l'utilisateur final. Il faut dire que se sont des millions de téraoctets de données qui circulent en permanence sur le réseau pour permettre l'installation et l'utilisation de jeux toujours plus gourmands. Il faut donc que les infrastructures réseaux tiennent ! « L'important est de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier, quel que soit l'opérateur partenaire », explique Casey Jacobs, qui avoue avoir aussi  créé une naughty list (ndlr : liste des mauvais élèves) des fournisseurs d'accès qui ne sont pas fiables . Malgré cela , Microsoft rappelle que la faiblesse du réseau demeure souvent dans le dernier kilomètre reliant l'utilisateur final au réseau, et pour cela il n'y a hélas pas de solution.

Un réseau en amélioration continue !

Quand on parle des pires moments passés dans cette salle aux ingénieurs , tous répondent en cœur « noel 2014 ! » , Rappelez vous il y'a 4 ans un groupe de Lamerz , baptisé Lizard Men, avait lancé une attaque DDOS sur le XBL et le PSN lors du réveillon de Noël, faisant tomber les 2 réseaux. Les ingénieurs ont donc du sacrifier leur réveillon, attendre que l'attaque cesse et redémarrer un à un les serveurs. Temps de l’opération : 48 h ! Un temps record mais hélas jugé trop long pour la communauté des joueurs (ndlr : pour info le PSN était resté en panne pendant plusieurs jours).

« En 2014, nous n'étions pas très bons . Mais depuis un an, nous avons beaucoup travaillé avec les équipes qui gèrent les autres briques nécessaires à Xbox Live, dont Microsoft ID ou Microsoft Store, nous avons revu nos partenariats d'interconnexion (“peering”) pour nos réseaux, et ainsi réduit de 30 % le taux d'erreurs,ce qui nous a permis d'atteindre en janvier notre objectif !


L’ingénieur en chef reconnaît que le réseau ne peut pas se mettre à l'abri d'une nouvelle attaque DDOS de grande ampleur mais que le nécessaire a était fait pour que celle si soit « très difficile à réaliser » et que tout a été fait pour que le service redémarre rapidement en cas de réussite.

Pour finir les ingénieurs précisent avoir des « coup de stress » en été, quand les joueurs sont en vacances , en début de soirée, où le réseau est très sollicité et pendant les fêtes de fin d'année « nous avons eu des nuits de Noël très difficiles » plaisante un des ingénieurs. Précisant qu'avant janvier 2018, malgré un réseau assez stable, les performances de celui ci n'étaient pas au beau fixe et qu'on était loin des 99,99 % de stabilité mais plus proche des 60 %. On attend donc de voir comment tiendra le réseau cet été et pendant les fêtes de fin d'année,



Source Le point.fr



Poster votre commentaire :

Envoyer

Finalisez votre inscription en 2 clics pour poster votre commentaire :

Envoyer