Déjà plus de 15837 joueurs xbox nous ont déjà rejoint !
S'inscrire | Se Connecter
Arrêtez de vous tourner les pouces !!
Réaliser votre inscription, c'est gratuit ... (pour le moment)

Test Fifa 13

Le 24/10/2012 à 09:39, article écrit par Gears Of Man (XboxPassion).

Ah les jeux de foot, voilà bien un registre dans lequel le réalisme rime avec plaisir. Il fut un temps ou les joueurs étaient représentés par des polygones aussi gros que mon pouce sur les touches de ce clavier. Après tout, rappelez-vous de FIFA 98 et votre cœur risque de chavirer lentement, en revanche, insérez la galette dans votre poussiéreuse PsOne, et votre cœur risque cette fois-ci d’attraper le mal de mer qui va avec. En effet, ce genre de jeux à plutôt mal vieilli selon moi. Avec le temps, le registre du jeu de foot a aussi connu quelques jeux hybrides, mais non moins plaisants, qui tentaient de passer à la trappe le réalisme et de produire un jeu au gameplay sympathique, tout simplement. Ce genre de jeux ne cours pas les rayons mais au hasard je citerais Mario Smash Football, ou encore Sega Soccer Slam. Est ensuite arrivé l’ère PES qui a fait le bonheur des amateurs de simulations. C’était la belle époque, seulement voilà, les temps changent, le monde évolue et les petits gars de Konami l’on moins bien comprit que ceux d’Electronic Arts. Au final, Fifa a dépassé clairement les attentes des joueurs et s’est hissé en tant que leader de son groupe (bah oui les métaphores aussi sont footballistiques). Mais qu’en est-il de ce Fifa 13 tant attendu ? Les nouveautés sont-elles au rendez-vous, ou le syndrome du copier/coller se manifeste-il ? Réponse dans ces quelques lignes.



Comme vous vous doutez surement de la réponse, autant vous informer immédiatement que des nouveautés font leurs apparitions en terme de mode de jeu, et aussi au niveau du gameplay, mais chaque choses en son temps. Ainsi, on retrouve bien évidement des modes bien connus par les joueurs tel que le mode Compétition pour rafler les trophées les plus convoités dans le monde du football, le mode Carrière, qui s’avère d’ailleurs bien plus réaliste concernant les périodes de transfert, les attentes et répercutions de votre style de jeu, en bien ou en mal bien entendu. Si le joueur que vous aurez choisi d’incarner, ou celui que vous aurez choisi de créer ne fait que de mauvais résultats, vous risquez à coups sur de finir votre carrière sur le banc à couper des lamelles de citrons pour désaltérer vos coéquipiers. Certes, pas très sexy mais réaliste. On constate donc en résumer que rien n’est laissé au hasard, les joueurs se font prêter par une équipe, racheter par une autre bref, de vrais objets, comme dans la vraie vie :).
Viens ensuite un nouveau mode de jeux, malgré les apparences il s’agit bel et bien d’un MODE de jeux, nommé pour l’occasion, Jeux Technique. Exit les temps de chargements dans lesquelles vous contrôliez un joueur dans l’arène face à un gardien, excepté lors du chargement d’un match en ligne. Lors des temps de chargements, vous aurez désormais la possibilité, ou alors en sélectionnant le mode directement dans le menu, de vous atteler à des défis de tout genre vous permettant de prendre la bête en main. Coups francs avec de faux murs, penalties, conduite de balles entre des plots, des portes ou au-dessus de barres, centres, passes et d’autres encore. Le but et de suivre un objectif et de le remplir du mieux possible afin de faire le meilleur score possible et ainsi passer au niveau suivant. A savoir que les niveaux se posent de la façon suivante : Bronze, Argent, Or et Légendaire. Pour ce dernier palier, autant vous dire d’ors et déjà que la difficulté et de taille, mais le plaisir se décuple au fur et mesure que vous progressez, une véritable réussite et un retour aux sources dans le sens ou en oublie d’appuyer sur « start » pour débuter une rencontre.



Venons-en maintenant au gameplay du jeu. Fifa 12 avait pour sa part apporté son lot de changement, notamment avec son moteur physique, l’Impact Engine. Les contacts étaient donc beaucoup plus réaliste, excepté lors de moment bien souvent hilarant dans lesquels le fameux moteur faisait des siennes. Dans ce nouvel opus, le moteur est toujours présent, mais les réglages sont bien meilleurs, rendant chaque touché de balle, chaque contrôle, chaque contact ultra réaliste. Désormais, les contres prennent une importance capitale, et la possibilité d’obtenir un contre favorable relève désormais d’une infime partie de chance. Le contrôle de balle est encore plus fluide également, les crochets s’enchainent plus facilement, le tout gagne en fluidité, s’en parler de vos coéquipier qui viennent chercher les ballons d’une manière réaliste, partent chercher les balles, défendent, attaquent comme jamais. La plus grosse nouveauté reste sans doute le « First Control Touch » qu’il vous faudra à tout prix maitriser pour espérer progresser. Il s’agit tout simplement du premier touché de balle d’un joueur recevant une passe. Son premier contrôle si vous préférez. Le but étant d’apprendre à contrôler votre balle dans toutes les situations, selon les joueurs différents, les positions et les situations défensives ou offensives. Au départ, cette tâche n’est pas facile à assimiler, et nul doute que la balle vous fuira des pieds au départ, mais une fois le gameplay dompté, alors Fifa 13 se transforme en une simulation de football sans égale, au graphisme non moins éblouissant que son prédécesseur. Les animations non jamais étaient aussi fluides, la bataille pour le contrôle de la balle jamais aussi présent. Vous pourrez d’ailleurs user de diverses filouteries, coup d’épaule, tirage de maillot ou croche patte à l’abri des regards pour vous emparer du ballon. Les touches et les coups francs peuvent se jouer rapidement afin de surprendre l’adversaire, à moins que vous ne préfériez choisir, lors d’un coup franc, une combinaison avec un, deux ou trois tireur, vous pouvez aussi vous contenter de décaler la balle de l’extérieur pour un coéquipier qui s’empressera de décocher une frappe plein pied. Vous l’aurez compris, jamais la sensation d’assister à un vrai match n’avait était présente dans un jeu de foot. Les chants de supporters résonnent dans les gradins (Surtout au Vélodrome…Allez l’OM !!!). Les commentaires de Hervé Mathoux et Franck Sauzée sont d’ailleurs très pertinents, correspondent toujours avec l’action présente et surprennent quelques fois. Quelle petite récompense lorsque les deux compères souhaitent l’anniversaire d’un joueur pendant le match, lorsqu’ils racontent une anecdote, sur un match ou sur une équipe, en passant par quelques informations intéressantes sur les antécédents de certains stades ou de certains lieux.



On pourrait rabâcher les mêmes choses des heures durant, mais le fait est que Fifa 13 est actuellement la meilleure simulation de football dans le domaine du jeu vidéo. La bande son est globalement très convaincante, les animations extrêmement fluides, avec très peu de saccades ou de soucis de collisions. On pourrait peut-être faire un reproche, si je gratte du bout de mes ongles rongés, envers la modélisation du public assez vilaine, ou encore sur la difficulté en internationale, pour rejoindre une idée partager par une pars aussi infime soit-elle de la communauté de Fifa 13, qui consiste à dire haut et fort : Oui, en Internationale, le jeu cheat et nous en veux. Mais bon, on pardonne aisément ce genre de mini-reproche. En somme, Fifa 13 s’impose comme une concrétisation ultime de ce qu’aurait pu, ou aurait dû, être Fifa 12. En effet le moteur physique est beaucoup mieux réglé et le contenu colossale, avec le mode Fifa Ultimate Team, Carrière, Saison en ligne, Coupes ou encore le mode Journée EA Sports FC qui permet de faire influer les changements d’une équipe dans la vraie vie, Blessures, transfert, niveau et bien entendu score, dans le jeu, en temps réel.




    18/20
A prendre les yeux fermés
Fifa 13 surprend, réjouit, récompense. Jamais un jeu de foot n'aura était si proche du réalisme. Les animations et la richesse du gameplay font de ce jeu le digne successeur de Fifa 12. Son contenu colossale lui confère également une durée de vie quasi infinie, et une variétés anti-redondance. Ont pense notamment à l'apparition du "Jeux Technique" qui permet de faire varier les plaisirs. Sur ceux, je retourne finir ma saison en ligne, et vous souhaite à tous de découvrir cette simulation de football, définitivement sans égale.

Nous oublierons :
  • Un léger manque de lourdeur dans la balle.
  • La difficulté en Internationale.
Nous retiendrons :
  • Les réglages de l'Impact Engine.
  • Le gameplay.
  • La durée de vie.
  • Le mode "Jeux Techniques"
Jaquette du jeu FIFA 13

Poster votre commentaire :

Envoyer

Finalisez votre inscription en 2 clics pour poster votre commentaire :

Envoyer


Réactions en chaîne :

Je suis d'accord avec toi Gears of man ce fifa est juste excellent !

Et alors vraiment j'insiste sur le First Control .... mais que c'est bien pensé et jouissif de pouvoir amener le ballon comme on le souhaite  ::) sérieux merci !!!

On a pas mal squatté la démo avec un pote et pffff juste trop réaliste !
Lors de nos premiers match on a eu droit à pas mal de blessures au bras venant d'une mauvaise chute après un duel à la tête ou un tacle un peu trop appuyé ... comme en vrai je te jure  ;D

Ce Fifa m'a peut être donné envie d'en racheter un  ::)

En tout cas Gears of man , très bon test  ;)

Posté le 24 Octobre 2012 à 10:18:33 par yam

Tu a oublié l appréciation gear

Posté le 24 Octobre 2012 à 12:25:33 par apophistm

C'est bon je l'ai rajouté. Pourtant elle y était dans l'admin.
Merci Yam pour ton comm. En effet je trouve que le First Control Touch à une place importante dans le gameplay de Fifa 13. Aux moindre faux pas on peut concéder la balle à l'adversaire, et un contre dans Fifa 13 peut être très dangereux. En somme c'est un gameplay exigeant, mais juste.

Posté le 24 Octobre 2012 à 13:02:43 par gears-of-man

Très bon test et je suis tout à fait d'accord avec toi !


Le FCT a ajouté à Fifa un peu de piment je trouve !

Posté le 24 Octobre 2012 à 15:21:01 par Papy Nawel

Lire l'ensemble des 4 commentaires