Déjà plus de 15837 joueurs xbox nous ont déjà rejoint !
S'inscrire | Se Connecter
Arrêtez de vous tourner les pouces !!
Réaliser votre inscription, c'est gratuit ... (pour le moment)

Test Dynasty Warriors 6 : Empires

Le 18/10/2009 à 17:10, article écrit par Gearsofman (XboxPassion).

 

Voici le test de Dynasty Warriors 6 : Empires. L'heure est grave, la chine à besoin d'être réunifiée et seule votre épée ainsi que vos dons de stratège feront la différence.

 

 

 

Dynasty Warriors 6 : Empires.

 

Voila bien une série qui revient de loin.
Ayant vu le jour sur Playstation 1 en 1997, la saga des dynasty warriors s'est lancée dans une série d’épisodes l’ayant fait petit à petit chavirait, pour apparaitre aujourd’hui comme une licence ratée au yeux de beaucoup.
Proposant une alternative au grand manque d’originalité des précédents épisodes, les Spin-off Empires se montrent en revanche bien plus attractifs de par leur originalités à proposer des phases de stratégie couplées à une action omniprésente.

Celui-ci plus que les autres ?


Ne proposant pas de grandes innovations en comparaison de Dynasty Warriors 5 : Empires, ce sixième épisodes à tout de même un atout de taille pour attirer le plus de mondes possible à unifier la chine.

 


En effet, la principale innovation réside dans la possibilité de créer son personnage afin de le faire évoluer dans le royaume, pour finir peut-être roi de la chine à la fin du jeu.
Car l’intérêt de ce Dynasty Warriors 6 : Empires est incontestablement de progresser au fil du jeu.
Vous aurez donc la possibilité d’augmenter de niveau mais surtout de monter en grades au sein d’une faction et donc d’avoir certains privilèges, comme pouvoir faire des suggestions lors d’un conseil de guerre.
Bien que le fait d’intervenir dans un conseil de guerre soit intéressant, il est dommage de constater que ces actions sont très limitées.
Vous pourrez ainsi choisir entre l’argent, qui vous donnera donc 2000 pièces d’or, les officiers, ce qui augmentera la force des soldats, ou alors vous pourrez choisir d’être en meilleur relation avec les autres officiers.
Le pire dans tout ça reste le fait que l’on ne constate pas vraiment de différences d’un choix à l’autre.

 


Concernant les phases de combats, on est véritablement dans l’esprit de Dynasty Warriors et on se retrouvera donc à 1 contre 500 pour notre plus grand plaisir.
Bien que les ennemis de bases soient de véritables boulets qui ne servent que d’actes de présence, les lieutenants et officiers dirigeant ces chairs à canon sont beaucoup plus redoutables et vous donneront du fil à retordre.
Leur mort étant obligatoire dans la prise d’un camp ennemi, l’aspect stratégique se révèle très vite et on passera donc notre temps à courir après les lieutenants et officiers ennemis, afin de gagner une base et ainsi progresser jusqu’au camp principal.
Accompagné d’un nombre variable d’officiers alliés, vous devrez d’abord affaiblir l’ennemi en capturant un bon nombre de bâtiments secondaires, disposés à des endroits précis de la carte de combat et seulement ensuite, vous rendre au camp principal, afin de faire sortir le roi adverse et l’affronter.

D’autre types de missions sont réalisables en tant que mercenaire.
D’un nombre considérable, ces missions vous proposeront plusieurs objectifs d’accomplissements.
Vous devrez par exemple escorter ou protéger une personne, détruire une meute de Méga-tigres terrorisant une bande de villageois, défendre un pont ou encore tuer un nombre d’ennemis dans un temps imparti.
Très classique, ces missions mercenaires n’ont pas vraiment d’intérêt si ce n’est de gagner de l’argent et de monter en grades.

 


Concernant la personnalisation de notre personnage, beaucoup d’éléments sont à disposition.
On pourra par exemple acheter un cheval nous servant à nous déplacer plus vite mais aussi à pulvériser des centaines d’ennemis.
On pourra améliorer notre vie, attaque, défense afin de devenir un guerrier encore plus destructeur et invincible.
On pourra aussi, grâce à l’acquisition de diamants et autre pierres précieuses, s’acheter des capacités spéciales nous servant à accomplir une énorme attaque pouvant décimer toute une armée et on pourra enfin améliorer notre arme ainsi que celle de nos officiers, amis ou épouse combattant à nos côtés.  

L’un des gros points négatifs du jeu est sans contestation son aspect graphique.
Textures horribles, énorme bugs d’affichages et de collisions, grand manque d’originalité dans le design des cartes, le moteur du jeu est littéralement dépassé par le temps et décevra un nombre considérable de joueurs.
Les animations de nos adversaires sont déplorables mais celle de notre héros est en revanche plutôt réussie.
On se consolera en regardant des tenues dans le mode personnalisation très réussi.

 


Bien que l’aspect graphique empathie, il n’en est pourtant rien de la bande son qui nous transporte dans une ambiance digne des trois royaumes.
Même si les musiques nerveuses des batailles ne sont vraiment pas terrible, les musiques composant le menu de gestion sont vraiment réussies et suffisent à nous transporter dans une ambiance chinoise merveilleuse.

Concernant la maniabilité, Dynasty Warriors 6 : Empires est un peu inégal.
Les phases de combat à pied sont plutôt bien faites, bien qu’un peu brouillonne celle-ci sont plaisantes et aucun problème de gameplay n’est à signaler.
Pour les phases où vous serez sur monture, c’est une autre histoire.
Très inégal, notre cheval se manipule avec difficulté à partir du moment au vous rentrez dans un camp ou une ferme.
Un simple mouvement du joystick fera courir votre cheval à toute vitesse, alors que l’arrêt de ce mouvement pendant une fraction de seconde, stoppera votre cheval qui mettra plusieurs mètres pour réellement pouvoir repartir.

 


Pour conclure, Dynasty Warriors 6 : Empires est un bon jeu qui remplit l’objectif de proposer une alternative à la saga des Dynasty Warriors, en incluant des phases de stratégie dans un jeu connu pour être un défouloir.
Bien que largement dépassé graphiquement, avec un clipping  à s’arracher les yeux, le jeu propose d’excellentes choses à commencer par la création de son personnage, qui est la principale innovation des Spin-off Empires. Très détaillé, cette possibilité donne l’occasion d’incarner un nouveaux personnage, sans retirer la possibilité à ceux qui le souhaitent, d’incarner un des nombreux personnages de Dynasty Warriors.



Graphisme : Très gros point noir du jeu, l’aspect graphique est plutôt médiocre dans son ensemble.
Textures ratées, clipping incroyable et animations des ennemis saccadés, le moteur prend un véritable coup de planche. Les vêtements et autre artworks sont en revanche réussis.        10/20



Jouabilité : La jouabilité est plutôt inégale. Les phases à pieds sont plutôt réussies et le côté mouvement rapide marche plutôt bien. La maniabilité de notre cheval est en revanche ratée du à une mauvaise gestion de celui-ci au pad.                 14/20



Durée de vie : La durée de vie est un point plutôt positif . Le jeu possède une très bonne rejouabilité car vous pourrez finir le jeu en travaillant pour n'importe quel roi présent dans le royaume ou rester un homme libre et vivre de contrat comme un simple mercenaire. De plus, avec à chaque partie un nombre colossal de tâches et de missions, il y a réellement de quoi faire.                 16/20



Bande son : Les fans de l’histoire des trois royaumes seront aux anges. Même si la musique nerveuse des batailles n’est pas terrible, celles composant les menus de gestion sont magnifique et nous plonge littéralement dans l’ambiance du titre.                       16/20



Scénario : Très particulier, le scénario reste une mine d’or pour le fan du genre, avec une bonne fidélité de chaque personnage. Pour le joueur découvrant l’histoire des trois royaumes, celui-ci ne sera pas déçu de découvrir tout l’élément mis à sa disposition pour découvrir cette histoire, pour peu que l’on si intéresse.              15/20



Note Générale : Dynasty Warriors 6 : Empires est un bon jeu qui ne propose malgré tout pas tant de nouveauté que ça. On retiendra évidemment le fait de pouvoir créer son propre personnage grâce à une grosse panoplie de customisation. Bien que très en retard graphiquement, DW 6 : Empires est un jeu qui séduit et qui réussit à nous dépayser, afin de se mettre dans la peau d’un valeureux guerrier, tentant de réunifier la chine.          15/20

Jaquette du jeu Dynasty Warriors 6 : Empires

Poster votre commentaire :

Envoyer

Finalisez votre inscription en 2 clics pour poster votre commentaire :

Envoyer