Déjà plus de 15837 joueurs xbox nous ont déjà rejoint !
S'inscrire | Se Connecter
Arrêtez de vous tourner les pouces !!
Réaliser votre inscription, c'est gratuit ... (pour le moment)

Bilan sur les succés et le Xbox Live

Le 13/03/2011 à 08:03, article écrit par Apophistm.

Première plateforme à introduire les "succès" ou "trophées" , la XBox en 2005 a révolutionné le jeu vidéo en lançant ce concept maintenant copié par toutes les autres plateformes. Tout le monde connait le principe: un jeu , des succès à déverrouiller , des points G (qui ne servent a rien) à débloquer et qui vous permettent de comparer votre évolution dans un jeu avec vos amis.

Ce matin Microsoft, 6 ans apres son lancement, fait un bilan et déclare que les joueurs sur  Xbox 360 ont déverrouillé pas moins de 6.3 milliards de succès depuis 2005 (soit un total de 176 802 201 383G) .  La moyenne  ce situant à 11 286 G par joueur.

le constructeur annonce également qu'en moyenne plus de 20 millions de personnes se connectent au Xbox Live par jours. 4 milliards d'heures de jeu en multijoueur depuis que le service a ouvert en 2002 ont été cumulées sur le Xbox Live.

Des chiffres qui font tourner la tête.

Poster votre commentaire :

Envoyer

Finalisez votre inscription en 2 clics pour poster votre commentaire :

Envoyer


Réactions en chaîne :

Oui et quand on joue cela fait toujours plaisir de voire que nous avons pue débloquer des sucées et cela et 1 des point fort de la xbox 360

Posté le 13 Mars 2011 à 09:55:55 par DOodhyWARRIOR

Oui même que beaucoup de personne s'amuse a "collectionner les succès" même qu'il y a un site ou il y à toutes les joueurs avec le nombre de succès, certain font peur, on se demande si il y passe pas leur vie! :D

Posté le 13 Mars 2011 à 10:55:41 par Kracnaos

Au dessus de 300 000, ça devient louche  ;)

Posté le 13 Mars 2011 à 15:02:33 par Gammaliel

C'est ça même les gars qui on 98 000 points c'est louche  ::)  ;D

Gamma t'es pas au lit encore  :D

Posté le 13 Mars 2011 à 15:07:59 par yam

Lire l'ensemble des 14 commentaires

Continuer ma lecture