Déjà plus de 15837 joueurs xbox nous ont déjà rejoint !
S'inscrire | Se Connecter
Arrêtez de vous tourner les pouces !!
Réaliser votre inscription, c'est gratuit ... (pour le moment)

Test de Prince of Persia : Les Sables Oubliés

Le 28/07/2011 à 17:07, article écrit par Gammaliel (XboxPassion).

Jeu majeurs des années 80, ressuscité avec brio au début des année 2000. Prince Of Persia n'avait pas connu de jeux de qualité depuis la deuxième trilogie sortie sur PS2, Xbox et Gamecube. Après un premier épisode en demi teinte sur next-gen, le voici de retour en essayant un retour aux sources.


Plébiscité par pas mal de joueurs hardcores, la série des Prince Of Persia (ou POP) a ravi des générations d'amateurs de difficultés. Après une mort presque certifiée, la série s'est vu renaitre avec Les Sables du Temps en 2003. Episode de qualité associant beauté et difficulté old-school. et c'est d'ailleurs juste après celui-ci (et avant l'âme du guerrier) que vient se placer Les Sables Oubliés. Décision narrative étonnante, mais soit. Le jeu étant présenté comme un retour aux origines, nous n'allons pas nous en plaindre.




Du sable dans la chaussure



Prince of Persia : Les Sables OubliésLa pauvreté du menu surprend. Un mode histoire, un mode défi et...C'est tout ! Qu'il en soit ainsi, après tout on ne demande pas de mode multi dans un jeu de la sorte. Petit tour par les bonus pour apercevoir la possibilité de jouer avec le skin de Ezio d'Assassin's Creed 2. Direction le mode défi qui ne consiste qu'à une succession de 8 malheureuses vagues se pliant en 5 minutes. Niveau défi, on a vu mieux. Reste l'aventure principale vous mettant aux commandes du Prince venu aider son frère Malik pour combattre les invasions barbares et barbantes. Manque de bol, en voulant tenter le tout pour le tout Malik libère l'armée de Salomon. Armée démoniaque et incontrôlable qui à désormais envahis les lieux. Et vu qu'un frère répare souvent les bêtises de l'autre, c'est à vous qu'incombe la tache de les renvoyer dans leurs tombes et de parcourir les couloirs afin d'arrêter cet horrible cauchemard.



La grimpette pour tous



Prince of Persia : Les Sables OubliésExit les sauveuses d'une mort certaine et veine, Et re-bienvenue le contrôle du temps et de l'eau. Ou oui oui, nouveauté de cet opus, le pouvoir de geler l'eau à volonté d'une simple pression de gâchette afin d'enchainer les galipettes désormais autant aquatiques qu'athlétiques. Quatre pouvoirs viennent également le l'eau...Heuu le lot. Assigné à chaque direction du pavé directionnel, le pouvoir du feu, de la tornade, de la glace et de la terre vous seront bien utiles afin d'éliminer une horde d'ennemis d'une simple pression histoire de leur montrer qui vous êtes à cette bande de squelettes. Un système d'XP rentre également en jeu pour vous permettre de gagner des points de compétence à outrance pour les dépenser dans un arbre de pouvoir calqué sur celui de Dante's Inferno. Malheureusement, la pâte d'Ubisoft se fait sentir lors du contrôle du prince. Grande facilité lors des sauts, marge d'erreur vous évitant l'horreur, fâcheuse tendance à grimper là ou il ne faut pas. Bref, le gameplay assisté d'Assassin's Creed est passé par là, et c'est bien dommage. Les énigmes suivent la même logique d'une accessibilité à outrance pour faire pencher la balance du coté grand public afin de satisfaire les plus égocentriques grâce à un gameplay en mode automatique.



Une poussière dans l'oeil



Prince of Persia : Les Sables OubliésReste le coté visuel qui est, relativement, le moins décevant de cet opus. La pâte Prince of Persia est respectée et l'architecture du palais rappel des souvenirs. Artistiquement c'est du POP 100%, mais quelques lacunes techniques viennent entacher le tableau. Tel que du clipping à faible distance, ce qui est totalement aberrant pour des niveaux en intérieur. Certaine textures se la joue bas de gamme également. La réalisation en devient juste moyenne. Mais encore une fois, le style typique de Prince of Persia limite la casse rétinienne.





Prince of Persia : Les Sables Oubliés
15/20
Voulant renouer avec les origines de la série, Ubisoft en a oublié le principale : La difficulté. L'univers est respecté mais l'essence du prince de perse s'est volatilisée comme une tempête de sable. Reste tout de même un jeu relativement sympathique à petit prix. En attendant ses prochaines aventures.

Poster votre commentaire :

Envoyer

Finalisez votre inscription en 2 clics pour poster votre commentaire :

Envoyer


Réactions en chaîne :

Super test Gamma ;)

Perso, j'ai bien aimé Prince Of Persia les Sables du temps, mais je n'ai jamais réussi à le finir (pauvre casual que je suis ;D). J'avais entendu parler du retour au source pour celui là, mais ton test me dissuade bien de l'acheter. A croire que les éditeurs n'arrivent plus à retrouver la recette de leurs bonnes vieilles licences.

Posté le 29 Juillet 2011 à 14:40:49 par Ixost

Consulter les commentaires sur le forum